mercredi 7 février 2007

Bourassa se retrouve… à la rue!!



Une des controverses les plus ridicules de 2006 vient de prendre fin : l’avenue du Parc conservera son nom et ne deviendra pas l’avenue Robert Bourassa comme l’avait annoncé la ville de Montréal l’automne dernier.

Rappelons que l’annonce avait soulevé un tollé de protestation dans la métropole, particulièrement au niveau des commerçants de l’avenue du Parc qui n’avaient pas été consultés sur ce changement majeur. Une manifestation avait été organisée au début décembre et une pétition de 40 000 noms a été déposée à la mairie de Montréal en janvier contre le changement de nom.

Avant de prendre une décision, Gérald Tremblay a consulté la famille de Monsieur Bourassa qui ne souhaitait nullement toute cette controverse. Il a d’ailleurs déjà mandaté la commission de toponymie de trouver un nouvel endroit qui pourrait porter le nom du seul Premier ministre du Québec à être né à Montréal.

Nul ne peut nier l’héritage politique de Robert Bourassa. Plue jeune Premier ministre de l’histoire du Québec, il a été à la tête de la province de 1970 à 1976 et de 1985 à 1994. En regardant certains noms de rue à Montréal, je crois qu’il mérite le même honneur.

Mais je dois avouer que la nouvelle d’aujourd’hui me fait également plaisir. Pour la première fois depuis longtemps, un gouvernement s’est plié à la volonté du peuple. Ce n’est peut-être qu’un stupide nom de rue à Montréal mais pour une rare occasion, les élus ont porté l’oreille aux demandes de ceux qui les ont nommés comme leurs représentants. D’habitude, ils font à leur tête de politicien; mais aujourd’hui, un grand miracle s’est produit! Ça me redonne un peu confiance en la démocratie et au droit de parole populaire.

Imaginez maintenant si cela se produisait une autre fois! Que nos gouvernements se mettent à nous écouter. Que Stephen Harper ramène les soldats d’Afghanistan ou qu’il commence à légiférer contre les industries pollueuses. Que Jean Charest ne vende pas le Parc du Mont-Orford à des hommes d’affaires sans scrupule, qu’il aide financièrement l’usine d’Olymel de Vallée-Jonction ou qu’il cesse d’accommoder raisonnablement chaque personne qui le demande.

Merci Monsieur Bourassa, nous vous en devons une!

8 commentaires:

T-Rex a dit…

Amen!

Anonyme a dit…

bourassa cétait po un jouer du canadien la je suis toute mélanger



nononononnonono
lewis$

chuck a dit…

C'est lui qui a fondé l'assurance maladie!! Vive Robert Bourassa!!

p.s. Non louis, ce n'était pas un joueur de hockey!!!...

Francis a dit…

Hum...Vive la culture n'est-ce pas lewi$ ?..hum

Louis-Philippe 1Ki a dit…

J'ai jamais dit que c'était un joueur de hockey je n'en connais presque pas.
Coudon je ne comprend pas.

Louis-Philippe 1K

Philippe Leclair a dit…

À ma connaissance, il n'y a jamais eut de joueur du Canadien nommé Bourassa!

Louis-Philippe, Lewi$, c'est un élève de la 1F! Y a pas seulement un Louis au MSL :)

Anonyme a dit…

Tout ce beau monde manque un peu de culture...

Bourassa... comme dans Bourassa!

Peut-être jouait-il au ping pong??

Mme Coccinelle

Anonyme a dit…

franchement, tout le monde sait qu'il était un joueur de soccer!!!

mais vous avez raison M. Leclair car sa commence par une rue et après sa sera peut etre Harper!

Simon Telles 1K