dimanche 21 janvier 2007

L’histoire rencontre le présent


Je me suis souvent demandé à quoi aurait ressemblé une conversation entre un cow-boy du far west américain et un général de l’armée romaine, ce que ferait un homo erectus avec un briquet ou ce que pense vraiment la momie des bandelettes qui recouvrent l’entité de son cours!

Soyez sans crainte, je n’ai pas encore disjoncté vers un monde de fiction où Stéphane Dion serait devenu populaire! Je reviens du cinéma où j’ai eut le bonheur de voir le film Une nuit au musée.

La prémisse est bien simple : un homme est engagé comme gardien de nuit au Musée d’histoire naturelle américaine de New York. Mais le problème, c’est que les artéfacts prennent vie chaque nuit jusqu’au levée du soleil, causant plusieurs maux de tête au sympathique gardien de sécurité!

Quand je pense aux pauvres historiens modernes qui doivent comprendre les civilisations du passé en tentant de déchiffrer des textes incompréhensibles, de recoller des morceaux de vases ou de faire « parler » des ossements alors qu’il serait si facile de piquer une jasette avec Attila le Hun ou Christophe Colomb!

J’adore visiter les musées. Ils sont une occasion de replonger dans l’histoire pour mieux expliquer le présent. Il y a de très beaux musée d’histoire à Montréal comme le Musée Stewart, le McCord, le Pointe-à-Callière et même la collection permanente du Musée des beaux arts contient plusieurs pièces datant de l’Antiquité égyptienne, grecque et romaine. Si jamais vous passer par le Big Apple, le Musée d’histoire naturelle est un MUST, tout comme le MET ou le Guggenheim. Si la route vous mène à Washington D.C. vous DEVEZ visiter les Smithsonian, une institue opérant 19 musées sur des sujets tous plus intéressants que les autres. La beauté de la chose : l’entrée est gratuite dans tous ces musées! Ne suffit que de vous rendre dans la capitale américaine!

Si jamais ce n’est pas dans vos plans ou dans votre budget, passez-donc au cinéma!

3 commentaires:

Anonyme a dit…

J'ai beaucoup aimé ce film aussi!

PS: Le film était plus réaliste que la popularité de Stephane Dion

Anonyme a dit…

Anonyme a dit...
[...]
PS: Le film était plus réaliste que la popularité de Stephane Dion
-----
LOOOOL!!

vall a dit…

Cétait surtout très bizarre comme filom...
VaLéRiE