dimanche 28 janvier 2007

Déraisonnement convenable


Accommodements raisonnables. C’est devenu l’expression la plus utilisée au Québec depuis que des juifs hassidiques ont demandé à direction du YMCA de placarder les fenêtres du centre sportif pour éviter que de jeunes garçons puissent voir des femmes s’entraîner à l’intérieur. Les sondages se succèdent depuis ce temps et on tente de prouver que les Québécois sont racistes à l’endroit des communautés ethniques.

Pour ma part, je considère que la très vaste majorité des Québécois sont très tolérants envers les immigrants et que le racisme est le cas d’une minorité d’individus.

Et il semble que cette minorité vit dans un petit village de la Mauricie, Hérouxville . On rapportait dans les médias que les dirigeants de cette municipalité de 1300 habitants viennent de faire paraître un code de conduite qui sera distribué aux immigrants voulant venir s’installer à Hérouxville.

On début en spécifiant que l’homme et la femme dispose d’un statut égalitaire dans ce village. Jusque là, aucun problème. On prend ensuite le soin de spécifier que la lapidation des femmes et le fait de les brûler vives ou avec de l’acide sont interdits!

On banni également le port du kirpan (ça, je suis assez d’accord) et personne ne peut se promener voilé dans les lieux publics (à l’exception de l’Halloween). Le code spécifie également le droit de boire de l’alcool dans les lieux publics, d’afficher des sapins de Noël, que les garçons et les filles mangent à la même table et se baignent dans la même piscine. C’est évidement deux poids deux mesures puisqu’il est spécifié dans le code que les enfants chanterons pour Noël (donc des chants chrétiens vu la nature de la fête) et que des crucifix sont affichés un peu partout dans le village (on tente ici de faire passer ces objets pour des traces du patrimoine historique alors que nous savons pleinement qu’il s’agit d’un symbole catholique). Vive le double standard.

J’ai rarement lu quelque chose d’aussi ridicule et rétrograde. C’est ce genre d’histoire qui donne aux médias l’impression que tous les Québécois sont racistes. Heureusement, ce code de conduite n’a aucune valeur juridique et ne peut donc être appliqué à la lettre par la loi.

Être un immigrant à la recherche d’une terre d’accueil au Québec, je rayerais immédiatement Hérouxville de ma liste. Il est fort à parier que la population ne dépassera jamais 1300 personnes dans ce royaume du déraisonnement convenable où l’ouverture d’esprit ne semble pas rimer avec liberté de choix…

4 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est totalement ridicule et j'espère que personne n'ira dans cette ville. 1300 persones un jour, 1300 personnes toujours

Simon Telles 1K

Anonyme a dit…

c'est vraiment(et je sais que je me répète) nimporte quoi!! voyons donc, les immigrants viennent ici, au Canada, ils n'ont pas le droit de demander a placrder des fenetres, ce serait plutot a eux d'accepter nos règles.
edt pour Hérouxville franchement, on devrait banir cette ville(ou ses règlements:P)

Romane 1K

Charles Graton a dit…

Bon, si ils ne veulent pas plus de monde, c'est leur problème.

Louis-Philippe Hautement scientifique a dit…

Hérouxville est une ville vraimment contre les immigrants. Il y a un seul pays qui a le droit de lapider ses femmes et cela est un pays pauvre donc je ne compremd pas comment il peuvent mettre quelque chose d'aussi raciste.
Brûler ses femmes avec de l'acide. Voyon la seule acide que je pense qu'elleest acide est l'acide dans les baterie de voiture et cela coûterai cher d'acheter des bateries de voitures pour brûler ta femme. Pourquoi ne pas la mettre dans le feu de foyer. Cela fait beaucoup plus de chaleur.

P.S. L'acide dans les bombes est (je pense) plus acide que les bateries de voitures.

Louis-Philippe Hautement scientifique