mardi 3 avril 2007

Dose de modernisme


Une autre petite nouvelle religieuse ce soir. Côté conservatisme, rigidité et conformisme, il est difficile de faire pire que l’Église catholique, cette institution ancrée dans le passé et refusant d’évoluer. Vous en voulez une preuve? Passez faire un tour à Madrid!

Les prêtres de la paroisse de San Carlos Borromeo en Espagne avaient pris l'habitude de dire la messe en tenue de ville plutôt que de revêtir les toges religieuses habituelles. De plus, les prêtres avaient remplacé les hosties par des biscuits au moment de donner l'Eucharistie aux fidèles! Mais l'archevêque de la capitale espagnole a mis fin à ces pratiques peu orthodoxes en fermant la paroisse!

Le cardinal Antonio Rouco Varela, archevêque de Madrid, a ordonné la fermeture de cette paroisse parce que les messes n'y étaient pas conformes aux règles liturgiques de l'Église catholique.

Selon un des prêtre, c'est à la demande des paroissiens eux-mêmes que les officiants avaient cessé de porter l'habit liturgique lors des messes. De plus, si les prêtres avaient remplacé les hosties par des rousquilles (biscuits en forme de couronnes), c'est parce que les enfants ne comprenaient pas la signification des hosties!

Les prêtres de cette paroisse pourront continuer leur oeuvre sociale dans le quartier auprès des plus défavorisés, mais les paroissiens devront assister à la messe dans deux églises voisines.

Alors pour ceux et celles qui espéraient voir une femme-prêtre en 2007 ou que Benoît XVI permette aux curés de se marier ou d’avoir des enfants, vous repasserez!

2 commentaires:

chuck a dit…

Moi j'y serait allé à la messe si on m'avait donner des biscuit!

Nicole C a dit…

buy viagra
viagra online
generic viagra