vendredi 6 juillet 2007

Bourbon Street


On dit que tout est plus gros qu’ailleurs au Texas. Si je me fis au motel de ce soir, le dicton doit être vrai! Je vous parle ce soir en direct de Houston, plus précisément du beaucoup trop chic pour moi Interstate Motor Lodge! On parle ici de GROS luxe : lit KING, chambre plus grande que mon appartement, des postes de télé à ne plus savoir quoi regarder (en particulier un canal affichant un lapin comme logo, mais qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire?!?) mais surtout un JACUZZI! Quel bonheur que de se faire tremper après une longue journée sur la route, on ne peut demander mieux!

J’étais bien content de quitter le Mississippi ce matin. État très plate et sans aucun charme autre que celui d’être tellement pauvre qu’ils ne peuvent se payer de policier pour donner des contraventions de vitesse sur l’autoroute! Ca roule en masse au Mississippi mes amis! De plus, j’avais bien hâte de voir la Louisiane, le seul État américain, selon mes connaissances, à avoir été détenu par les Espagnols, les Français et les Anglais. D’ailleurs, une pancarte « Bienvenue en Louisiane », en français s’il-vous-plait, nous attend à la frontière.

À mesure qu’on descend vers le Sud, on comprend immédiatement pourquoi cet État a été inondé aussi rapidement en septembre 2005. De l’eau, il y en a PARTOUT! Des marais, des swomps, des bayous, appelez ça comme vous voulez mais ça sent le wabaloo et le crocodile! D’ailleurs, il n’y a pas que les maisons qui sont sur pilotis pour éviter les inondations, il y a aussi… l’autoroute! Je trouve aussi ma Matrix très petite sur la route car dans les Sud, les gens conduisent des Pick up.

En arrivant en Nouvelle-Orléan mais surtout en voyant le Superdôme, j’ai eut des frissons. Les images terribles de Katrina me sont revenues en tête et il m’étais difficile d’imaginer un quartier complet submergé sous l’eau du Mississippi. La fleur de lys, symbole de l’héritage français de la ville, est très présent partout.

Je me suis ensuite dirigé vers le French quarter, le quartier français, le plus vieux mais surtout le plus charmant de la ville. Je suis alors tombé en amour avec ce que tous les guides touristiques que j’ai lu appellent « le joie de vivre » de Bourdon Street! Rue mythique s’il en est une, Bourbon Street est le théâtre chaque année de la célèbre fête du Mardi gras, précédant la Carême chrétien.

Le soir venu, cette rue se transforme en véritable fête et ce, chaque soir. De la musique émane de tous les commerces, bars et restaurants de cette rue. Les gens dansent en plein milieu de la rue en riant, en chantant, c’est de toute beauté! Et comme je suis le gars le plus chanceux du monde, la pluie s’est arrêté au moment de mon passage sur Bourbon Street, que j’ai pu voir s’enflammer devant mes yeux.

Mon bon ami le Disgracieux de Terrebonne sera heureux d’apprendre que dans ce quartier, on peut se promener dans les rues avec un breuvage à la main! D’ailleurs, l’écriteau « Beer to go » est très populaire dans les commerces! Et même à 10h30 le matin, les gens ne se gênent absolument pas pour trinquer! Petit conseil pour les parents : ce n’est pas une rue familiale! Plusieurs affiches offenseront les yeux chastes des enfants, ce qui ne fut nullement mon cas! Bourbon, un MUST!

Le reste du French quarter est vraiment jolie. On peut y voir des habitations qui datent du 18e siècle alors que la Louisiane était encore sous le contrôle français. C’est Napoléon qui a cédé cet État aux Américains pour la somme de 15 millions au début du 19e siècle. En me promenant dans les rues, j’ai remarqué que même si Katrina est passée il y a deux ans, les dommages n’ont pas encore été réparés à 100%. Plusieurs édifices subissent présentement des cures de rajeunissement car les inondations ont laissé des traces majeures sur l’espace.

Malgré quelques panneaux en français, je n’ai pratiquement entendu personne s’exprimer dans la langue de Molière. Par contre, une superbe statue de Jeanne d’Arc, don de la France, trône en plein centre du quartier.

En route vers le Texas, j’ai fait un arrêt de Lafayette pour y déguster un peu de cuisine cajun. Mon attention s’est arrêté sur un restaurant du nom de Landry’s, nom de famille à consonance francophone. Lafayette est d’ailleurs situé en plein milieu de la région qui a été occupé par les Acadiens, peuple francophone du Nouveau Brunswick ayant été déporté en 1756 par les Anglais. Alors ne vous surprenez pas d’y retrouver plusieurs noms de villages francophones comme Grosse Bute, Bâton rouge, Évangéline et mon préféré, Maringouin!

Côté nourriture, j’ai opté pour les crevettes qui selon la serveuse avaient été pêchées ce matin même! J’en doute un peu mais nous étions LOIN des crevettes congelées du Maxi! Le chef les avaient apprêtées avec un mélange d’épices cajun, un pur délice! J’ai même mangé le riz au crevette tellement c’était bon! Et ceux qui me connaissent savent à quel point je DÉTESTE le riz!

Demain, journée très relaxe : j’irai visiter le centre spatial des États-Unis, je me dirigerai ensuite vers Arlington au Nord pour assister à un match des baseball des Rangers du Texas et du lanceur québécois Éric Gagné!. On se reparle demain près de Dallas car pour l’instant, le Jacuzzi m’attends!

8 commentaires:

Laurence a dit…

Ah oui un village MARINGOUIN!
Je ne savais meme pas qu'il y avait un quartier francais au Texas mais cest encore mieux un village intituler Maringouin!!:)
Avec des gros steaks! :PPour l'instant relaxer vous bien dans le jacuzzi!;)
Bye bye xxx
Laurence

Anonyme a dit…

Très intéressant votre voyage!

J'espere que vous vous reposez bien dans votre jacuzzi!!!!

Bon match pour demain!!!

cynthia

thalie6804 a dit…

je trouve ton blog super phill,
et tres interessent.

Anonyme a dit…

playboy adamo playboy adamo playboy adamo playboy adamo playboy adamo playboy adamoplayboy adamo playboy adamo

Val Charette a dit…

DU RIZ...Oh my god....


Val xxx

Anonyme a dit…

Hihi c'est vraiment nice!!

(: C'est bon du riz aux crevettes!!

.Daniela -x0x-.

Anonyme a dit…

Bien heureux d'apprendre que vous avez pu visiter avec un breuvage à la main!!!

Steven Seagal

Anonyme a dit…

Merci de nous faire vivre le voyage gratuitement

Philippe G-V