vendredi 21 août 2009

Vendredi culinaire : Dic Ann’s


La plus grande ironie du monde : manger des hamburgers minces pour éviter d’engraisser! Voilà ce qui devrait trôner comme slogan au sommet de l’enseigne lumineuse du restaurant Dic Ann’s. Ma première visite dans cette institution légendaire du quartier Montréal-Nord doit dater de 1987. Je me rendais au Stade Olympique pour assister à un match des Expos avec mon père et nous étions arrêté manger un petit burger rapide en guise de souper. Dès lors, je fus fasciné par l’absence d’épaisseur des sandwichs servi chez Dic Ann’s; comment une boulette aussi écrapoute pouvait contenir autant de goût? À cette époque, je n’avais pas encore vu le film « Le secret est dans la sauce »!!

Avant de parler de bouffe, un peu d’histoire! Dominic ''Dick'' Potenza est né en Virginie et a grandi à Utica dans l'état de New York. Il s'est fait connaître dans la région de Buffalo pendant les années 40 en tant que serveur dans un restaurant de haute gastronomie. C'est là qu'il a rencontré sa future femme, Ann Collecchia, originaire de Notre-Dame-de-Grâce. Celle-ci était accordéoniste de jazz et travaillait sous le nom d'artiste de Ann Russel. Ensemble, ils ont envisagé l'ouverture d'un restaurant ''Fast food'' qui offrait aux clients, un hamburger d'un style très original avec leur propre sauce épicée. Après mûres réflexions, le hamburger prit la forme d'un pain rôti dans lequel on déposerait une boulette très mince afin que la cuisson soit rapide. La recette de la sauce épicée fut développée par Dic et Ann. C'est grâce à leur implication dans l'industrie de la restauration qu'ils ont appris à combiner et à modifier leur deux recettes afin d'obtenir la fameuse sauce qui demeure le secret de Dic Ann's.


C'est en 1954 qu'ils déménagent à Montréal pour ouvrir le premier restaurant Dic Ann's. En fait, le premier restaurant était un petit stand de hamburgers érigé au coin des rues Papineau et Crémazie. Deux ans plus tard, le succès de ce petit restaurant les avait convaincu de déménager à Montréal-Nord. Au début, le restaurant n'était ouvert que pendant l'été comme ''Drive-in'' avec service à l'auto. Par la suite, il fut rénové afin d'être en opération toute l'année. Le restaurant peut désormais accueillir un nombre incroyable de 15 clients à la fois et trône toujours à la même adresse, aux coins des rues Pie IX et Martial.

Véritable ode au kitch, l’enseigne brune avec néons rose vous mettra immédiatement en confiance! En entrant dans l’édifice large comme un vieux Éconoline, vous trouverez quelques assiettes signées par des célébrités (quoi que le mot célébrité peut difficilement être applicable dans le cas de Stéphane « Pire semi-humoriste de la relève depuis 24 ans » Fallu!!!) ou des photos comme celle du célèbre Bergie! Sacripant!

Le service est EXCEPTIONNEL! Ne disposant qu’un d’un nombre très limité de tabouret, j’imagine que le mot d’ordre est l’efficacité! Vous commandez, la nourriture arrive aussitôt votre dernière syllabe prononcée, 4 bouchées ciao, bye bye! D’ailleurs, selon le site web, en 1987, ils auraient accompli un record mondial en servant 1 306 cheeseburger en une heure, tous préparés par la même personne! Les cheeseburger contenaient les tous les condiments choisis.

Le menu est composé essentiellement de burger. Il existe quelques variantes au « classique » mais chacun comporte la fameuse sauce piquante. Vous pourrez essayer le simple, le double (qui n’est pas vraiment plus épais que le simple!!), le Hi Bob (avec salade et tomate) ou le subtile L’Hamborghini, un hamburger servi avec du pepperoni! Je vous promets une course au cabinet à 300 km/h le lendemain matin!

Vu le très fort achalandage, il est très difficile d’apprécier pleinement l’expérience Dic Ann’s de l’intérieur. Le mieux, c’est de prendre la commande pour emporter et d’aller déguster les burgers, à la bonne franquette, dans le stationnement de l’endroit. Quoi de mieux qu’une bonne frite croustillante et un bon hamburger bien saucé accoté sur la valise de char, un pur délice!

Pour ce qui est l’horaire, comme toute bonne institution qui se respecte, pas de danger d’être cohérent avec les heures d’ouvertures! Dic Ann’s vous écrasera la boulette les mercredi, samedi et dimanche de 11h AM à 21hPM. Le jeudi et le vendredi, c’est 11hAM à 22hPM et c’est fermé les lundi et mardi!


Qualité de la nourriture



Qualité du service



Les prix



Propreté des lieux


Voilà ce qui complète une autre édition des Vendredi culinaires. Demain, je vous reviens avec deux mini-chroniques culinaires du samedi. Au menu : l’Orange Julep et Chien chaud Victoire!

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Sacripant!

La succursale d'Auteuil à Laval est tout aussi efficace sans sentir le rush de quitter rapidement!

Quelques ex élèves du Brain y travaillent

Stéphanie a dit…

Je préfère amplement celui sur la métropolitaine dans le coin d'Anjou. Il est très grand donc pas de presse ! J'aime bien ces petits burger !

Anonyme a dit…

Un blog avec Bergie et une allusion d'avoir des selles chaudes le lendemain!!!

Quoi demander de mieux!!!

Sacripant!!!

Steven Seagal

Anonyme a dit…

Les boulettes de viande sont faites et livrées le jour meme ! Super ! Enfin de la qualité ! l'essayer, c'est l'adopter !

Anonyme a dit…

Le nouveau Dic Ann's est dans la ville de ste -Catherine .L'adresse est 5202 route 132.

Enfin WOW !

mario gregoire a dit…

bonjour a tous le vrai dic ann`s est a Montréal-nord depuis 1956 que jais fait ma premier rencontre de ce restaurant, et depuis tout ce temps je vais une fois semaine et je me suis amuser pour de tout les et je revient toujours au meilleur a MONTRÉAL-NORD