jeudi 20 août 2009

Un peu de magie


Me voici de retour après quelques jours d’absences! J’ai profité de l’occasion pour aller faire un peu de tourisme régional en Mauricie et en Estrie, question d’avoir un peu de matériel à vous présenter! Et comme les chroniques sur la magie ont toujours eut la cote sur la Blogosphère, en voici une autre!

La grisaille du quotidien s’empare de vous? Vous trimbalez un air maussade et triste? La routine semble aussi pesante que l’humidité des derniers jours? Passez faire un petit tour à Saint-Élie-De-Caxton et le spleen vous quittera automatiquement!

Logé entre les collines verdoyantes d’une Mauricie quasi sauvage, le minuscule village de Saint-Élie-De-Caxton vous attend à quelques 25 minutes de Shawinigan. Rendu célèbre par son plus illustre porte-parole, le conteur Fred Pellerin, ce village fut aussi dépeint dans la production cinématographique « Babine » en 2008. Il n’est donc pas surprenant de voir les touristes s’y rendre l’été pour une petite visite…

Étant moi-même un conteur assez respectable vu ma fonction de professeur d’histoire, j’ai toujours été un fanatique de la tradition orale. Quel bonheur que de s’installer au coin du feu et d’écouter les aïeules raconter des histoires d’antan. Ma jeunesse fut meublée de ces merveilleux moments et Fred Pellerin a su, à sa manière, capturer l’essence du conte pour en faire quelque chose d’actuel et de rassembleur.

À première vue, le village a l’air de n’importe quelle petite bicoque de région québécoise; une rue nommée « Principale », l’Église en plein milieu, un dépanneur, un restaurant et de veilles maisons, that’s it! Par contre, lorsqu’on s’y attarde un brin, la magie opère…

Le premier arrêt obligatoire se trouve au bureau de tourisme de Saint-Élie. Suivez les points d’interrogation bleus sur l’asphalte pour vous y retrouver. On vous proposera une excellente façon de visiter la municipalité : un audio-guide narré par Fred Pellerin lui-même ou une visite guidée dans un wagon tiré par un tracteur! Vu la trentaine de degrés qu’il faisait lors de mon passage, j’ai opté pour l’audio-guide avec l’air climatisé de la Matrix!

On se balade alors dans les quelques rues du village en s’arrêtant devant 33 édifices digne de mention. La majorité sont des résidences d’habitants du village; Pellerin nous raconte alors une anecdote, une légende, un détail ou une information historique sur le bâtiment ou sur les gens ayant habité l’endroit. Parfois, c’est le propriétaire lui-même qui nous livre un témoignage comme c’est le cas du garage Léo Deziel!

Si vous êtes fanatiques de l’œuvre de Fred Pellerin, vous reconnaîtrez des noms comme Toussain Brodeur, Méo le coiffeur, l’homme fort Gélinas, le Curé neuf et bien entendu, Bernadette Pellerin, la grand-mère de Fred. C’est d’ailleurs cette dernière qui a raconté à son petit fils la majorité des histoires qui meublent ses spectacles.

Il faut aussi visiter le village avec son cœur d’enfant, celui qui se laisse émerveiller par la beauté du récit fantastique. La partie sur la traverse de lutins (réellement homologué par un panneau de signalisation routière officiel de Transport Québec!!) ou celle sur le fameux arbre à paparmane rose du village vous feront sourire et rêver à la fois! Il ne faut pas se surprendre que la devise du village soit « Saint-Élie-De-Caxton, ça existe vraiment »!!!

Vous pourrez visiter l’Église du village, un petit musée derrière le presbytère ainsi qu’une boutique d’artisanat traditionnel. Je vous suggère aussi une petite visite au sommet du « Calvaire », une colline derrière l’Église qui vous permettra d’observer un magnifique panorama des environs ainsi qu’une croix semblable à celle du Mont-Royal.

Une autre chose frappante au village; l’accueil chaleureux des résidents. Peu importe où vous passez, il vous saluerons À CHAQUE FOIS! Cet esprit communautaire manque terriblement dans les grandes villes où les gens regardent plus souvent le trottoir que les gens autours d’eux.

En terminant, la visite de Saint-Élie-De-Caxton demeure un incontournable lors de votre prochain passage en Mauricie. Vous y trouverez des gens chaleureux en plus de la magie des contes et légendes du coin.

3 commentaires:

Stéphanie a dit…

Ha, ça me donne le goût !
Je devais justement y aller cette été... malheureusement il semble que le temps m'ai manqué !
Merci ... heureuse de te relire !

George a dit…

Interesting post... I can see that you put a lot of hard work on your blog. I'm sure I'd visit here more often.
George,
magie.

Lutin a dit…

Bonjour a toute et tous, je suis surnommé " Lutin " depuis tout petit, j'ai maintenant 19ans et j'ai souvent vu se panneau de signalisation et j'aimerai énormément en avoir un, si vous avez des infos sur des magasins qui en vendent merci de me contacter par mail, voici mon adresse : speedfire83@hotmail.fr Merci et bonne journée.