lundi 22 octobre 2007

Petite discussion avec l’Homme de Néandertal


Des anthropologues allemands viennent tout juste d’émettre une théorie extrêmement intéressante à propos de l’Homme de Néandertal. À l’aide d’échantillons d’ADN prélevés sur des fossiles trouvés dans une caverne en Espagne, les scientifiques tentent de prouver que les Néandertaliens disposaient de la capacité de parler.

Ces anthropologues allemands pensent qu'il avait la capacité génétique de parler. Ce gène, le FOXP2, est le seul connu à ce jour à contribuer à la formation de régions du cerveau liées à l'apprentissage du langage. Les généticiens soutiennent que les personnes qui présentent une anomalie dans ce gène éprouvent des difficultés d'apprentissage de la parole. De plus, il a été démontré que la version humaine du FOXP2 diffère de celle des chimpanzés en deux endroits.

Des études morphologiques avaient déjà montré que l'homme de Néandertal était doté des caractéristiques anatomiques nécessaires pour parler, comme les terminaisons nerveuses des muscles de la langue indispensables pour former des sons.

Si d'autres gènes viennent à être identifiés, les généticiens devront alors analyser de nouveau les échantillons d'ADN néandertalien pour les comparer à l'ADN de l'homme moderne.

Je leur suggère aussi un petit voyage à Ottawa, au Parlement pour être plus précis. Ils y trouveront un vaste éventail d’Hommes de Néandertal qui savent parler, particulièrement au Parti Conservateur !

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Excellente blague politique pour le point de chute de votre texte!!!

Steven Seagal