mardi 29 juillet 2008

I wanna rock and roll all night!


Pour cette avant dernière journée de périple, nous avons débuté par une visite du Rock and roll Hall of fame de Cleveland. Pourquoi dans cette ville me direz-vous? Tout simplement parce qu’un DJ de Cleveland a popularisé l’expression « Rock and roll » sur les ondes radiophoniques durant les années 50. On chuchote également que la ville a aussi fait un lobbying monstre en payant une immense somme d’argent pour obtenir les droits sur un tel musée. Comme quoi il n’y a pas qu’à Chicago qu’il existe des « windy politician! ».

L’édifice ressemble drôlement à une réplique du musée du Louvre de Paris. Je soupçonne d’ailleurs le célèbre architecte chinois Monsieur Pei d’être sous cette magnifique création. D’ailleurs, le site du musée a été admirablement bien choisi près du lac Érié et juste devant un beau panorama du centre-ville.


La visite du musée fut fort intéressante mais malheureusement, les photographies étaient interdites à l’intérieur. On devait d’ailleurs mettre nos appareils en consigne tel un manteau dans un bar! Le musée retrace l’historique du rock de ses débuts jusqu’à aujourd’hui. Plusieurs stations interactives nous permettent d’écouter des pièces musicales de nos artistes favoris. De plus, de nombreux films racontent certaines thématiques en lien avec la musique et l’histoire de celle-ci.

Parmi les pièces les plus intéressantes, on notera la Porsche psychédélique de Janis Joplin, le manteau de Micheal Jackson du vidéo « Thriller », les costumes de scènes d’Elvis et de Madonna, les guitares de Jimi Hendrix et de ZZ Top, les textes de chansons de John Lennon inscrit sur des feuilles brouillons d’hôtel! Aussi, d’anciens billets de spectacle nous démontrent qu’on se fait littéralement arnaquer de nos jours avec les prix exorbitants. Pour un spectacle des Beatles à Toronto en 1966, on demandait la modique somme de 5,75$ pour le Fab Four! Si vous passez un jour par Cleveland, le Rock and roll hall of fame est un MUST!!

Nous avons ensuite pris la route vers le Canada. Nous en sommes rendu à 21 Road quizz et le pointage est le suivant : Pat a remporté 5 victoires, même chose pour Dan et je compte 11 gains à ma fiche! Il ne reste plus que 3 Road quizz avant la fin du périple!

À Niagara, nous avons élu domicile dans un Motel pour nouveaux mariés! Pour notre dernière nuit, nous avons droit à notre plus petite chambre du périple. On dirait presqu’un petit walk in! Mais il y avait une belle piscine ainsi qu’une vue imprenable sur les chutes Niagara!! Notez d’ailleurs le prix sur l’enseigne!



Après une baignade, nous nous sommes rendu downtown Niagara pour un souper italien chez Mama Mia’s! Rien à voir avec ABBA, ce restaurant offre de l’excellente nourriture, un service un brin lent et de la piquette rappelant étrangement du Quench aux raisins mélangé avec du vinaigre oublié sur une table de la Belle Province depuis 7 mois! Un peu suret le vino de l’Ontario! Mais la lasagne était exceptionnelle!

J’avais déjà visité les chutes quand j’avais 7 ans et j’en gardais de bons souvenirs. À voir la manne touristique, c’étais des souvenirs bien enfantins. La rue principale regorge de commerces toutes plus inutiles les unes que les autres. De véritables pièges à touristes sous les néons défraichis. On aurait dit une pâle imitation de Las Vegas mais en plus kitch!



Bien entendu, les musées thématiques sont à l’honneur. S’enlignent une série de maisons hantées, de musées de cire et autres babioles pour faire dépenser les pauvres pères de famille qui regrettent de ne pas avoir amené ses kids en camping en Abitibi! Parmi ceux-ci, on retrouve le musée des records Guiness. Pat s’est essayé pour battre celui de la personne qui parle le plus fort mais aucun représentant de l’organisme n’était sur place pour homologuer le tout!

Nous sommes arrêtés dans deux boutiques : celle de la WWE et l’autre de la compagnie de film MGM. Ce fut une excellente occasion de se faire tirer le portrait avec certains de nos idoles!




Au bas du royaume du mercantilisme, on retrouve les fameuses chutes. Fort impressionnantes, cette merveille de la nature possède encore un petit cachet naturel intéressant. Mais le nombre incalculables de touristes rendent la circulation piétonnière difficile et les éclairages en soirée ajoutent un aspect artificiel et plastique que je déteste. Mais bon, si ça fait dépenser des touristes, l’économie canadienne ne s’en portera que mieux.

Nous avons terminé notre journée au Casino de Niagara et encore une fois, c’est monsieur Laprade qui a fait sonner la banque avec des gains forts impressionnants. Il nous promet déjà une tournée de billets de baseball demain à Toronto, dans les V.I.P. s’il-vous-plait! On se reparle demain en direct de Montréal, snif snif!

3 commentaires:

Toon a dit…

j'espère que vous ne ferez pas de cauchemars à cause des maison Hantée.

Anonyme a dit…

royaume du kitsh mets-en!!

Question Mers du jour: Ct'était quoi les petites épices dans la lasagne??

Anonyme a dit…

Si un jour je vais au musée, c'est pour aller voir le manteau de Micheal Jackson du vidéo « Thriller » XD

Eugénie