lundi 10 mars 2008

Texto-confo


La véritable question qu’il faut se poser ces jours-ci ne tient pas à quand arrivera le printemps où si Carey Price sera capable de mener le Canadien loin en séries. La seule question qui mérite une réponse est comment pouvons-nous diminuer les risques, pour un malheureux propriétaire de téléphone cellulaire, de subir une commotion cérébrale en se cognant la tête sur un lampadaire alors qu'il envoie des textos en marchant?

Eh! bien, en Angleterre, il semble qu'on ait trouvé la solution: des lampadaires plus douillets. Recouverts de coussins pour amortir les chocs, ils sont présentement à l'essai sur Brick Lane, une rue londonienne qui serait, selon une enquête nationale, la plus "dangereuse" pour les nonos qui ne regardent pas où ils vont. Il paraîtrait qu'une personne sur 10, là-bas, se serait déjà blessée en se concentrant sur l'écran de son téléphone, au mépris des arbres, trains, voitures et autres menaces environnantes.

Voilà un projet fort pertinent! Cette solution est par contre inutile à Montréal où les lampadaires sont malheureusement recouverts pratiquement au complet de neige ou de pancartes électorales!

1 commentaire:

Stefany a dit…

WOW !
Les gens sont vraiment en train de devenir fou avec ces maudits messages textes.

J'en connais même qui text au volant de leur voiture. Manque flagrant de conscience du danger !