dimanche 8 juillet 2012

Jour 10 : le repos du légionnaire

Si tous les chemins mènent à Rome, ultimement, lorsqu’ on revient sur ses pas, on retourne à la maison! C’est avec son plus beau sourire que Kodiakus a quitté l’hôtel Galles de Rome ce matin en direction de l’aéroport Leonardo Da Vinci. Heureux d’avoir pu contempler toutes ces merveilles, ces beautés, ces goûts, ces odeurs, cette vie, cette culture si imposante et riche, cet héritage qui meuble encore notre quotidien. Le sentiment semblait partagé par l’ensemble du groupe qui profitait, pour la dernière fois, des chauds rayons de Soleil italien.
La réussite d’un voyage de groupe passe souvent par un bon guide accompagnateur. Nous avons eu le bonheur et le privilège de travailler avec Giovanni, l’homme qui sait TOUT de l’Italie et qui n’a pas son pareil pour négocier tout ce qui est négociable dans la vie! Les adieux furent émouvants, parfois larmoyants mais toujours vrais et sincères, un beau moment.
Nous nous apprêtons à traverser les mesures de sécurité pour procéder à l’embarquement quand un élève se rend compte qu’il a un billet d’avion avec comme destination l’Aéroport Peason de Toronto et non ce bon vieux PET à Dorval! Les détails sont courts pour régler le malentendu, les notions d’italiens minimales. Nous profitons de cette pause impromptue pour casser la croûte, bon petit focaccia dégusté en agréable compagnie sur le parquet!
5 minutes avant la fermeture du vol, l’élève se pointe avec le bon billet! On peut monter à bord, le stress peu descendre et Kodiakus pourra finalement dormir sur des deux oreilles pour tester son tout nouveau coussin de cou!
Pour ce vol d’une durée de 8h30, il choisira se faire tirer le portrait avec plusieurs membres du groupe, question de conserver ses souvenirs impérissables du voyage!
Pour faire oublier la mésaventure du billet torontois, le transporteur aérien décide d’offrir une paire d’écouteurs gratuits à tous les élèves. Les accompagnateurs auront droit à un léger bonus bourgeois : champagne!! D’ailleurs, la nourriture est fort potable sur ce vol : bœuf stroganof accompagné de pâtes (pu capable des féculents!!), salade de légumineuses et gâteau marbré. Comme snack de fin de vol, EXCELLENTE pizza au fromage bien chaude et odorante comme on les adore!
Le ciel est magnifique en cette dernière journée, le Soleil brille de tous ses feux, le paysage est magnifique et laisse notre ourson tout pantois.
L’ambiance est à la fête, tous ont le cœur léger. On dit souvent que les meilleurs ambassadeurs d’une cause sont des gens de l’intérieur. Voici un groupe d’élèves fort charmants tentant de recruter une future élève pour le Collège Mont-Saint-Louis, la petite Ariel!
Côté divertissement, on repassera avec un film sur la fée des dents ou Jack Black qui devient Gulliver! Mais une fois les longs métrages complété, on a ENFIN droit à de l’Entertainment avec une majuscule : les aventures du Coyote et du Road Runner! Ce ne sont pas les pièges ACME qui manquaient!
Arrivée 25 minutes en avance, c’est l’heure des grands adieux. On se fait la bise, on se souhaite de belles vacances mais surtout, personne n’oubliera ce magnifique périple. Ils auront appris, rigolé, mangé, admiré, vécu des émotions et encore plus.

Restait une dernière étape : le contrôle douanier, moment toujours stressant et inconfortable. Devinez qui s’est fait fouiller? Kodiakus bien entendu! La douanière ne croyait pas qu’il s’agissait de la même personne qui était photographié dans le passeport de l’ourson. Rappelons que Kodiakus a perdu beaucoup de poils (et de poids!!) durant la dernière année et qu’il est plutôt méconnaissable sur les anciennes photos!

Kodiakus rentre chez-lui en compagnie de Sicilia, l’élue de son cœur. Il s’étendra sur son oreiller en forme de cœur et tentera de se remémorer tous les magnifiques moments qu’il a vécu depuis 10 jours. Le sommeil viendra le rattraper rapidement mais à tout jamais, il conservera cette visite en Italie comme certains des plus beaux moments de sa vie. Kodiakus et Sicillia vécurent heureux et eurent de nombreux oursons argentés en forme de porte-clés. Arriverdicci !!
Fin.

5 commentaires:

Pascale Chevalier a dit…

Bon retour chez vous monsieur Leclair et bien sur, Kodiakus! Sandrine était enchantée de son voyage! Nous retrouvons une jeune fille épanouie et ravie d'avoir découvert la Sicile en bonne compagnie!
Merci encore pour tout!
Bon repos
Pascale Chevalier
mère de Sandrine Koneman

Anonyme a dit…

Quels magnifiques résumés vous avez fait M. Leclair, à la fois touchant et instructif! Jour après jour j'ai suivi ceux-ci! Vous avez l'air, non en fait j'en suis sure, d'avoir passé un merveilleux voyage! J'espère que le retour n'a pas été trop difficile et que le reste de votre été va être bien remplis ! Passez des merveilleuses vacances! :)
Sacha

Anonyme a dit…

Bien content d'avoir pu vous accompagner sur le vol du retour!!

Damné Roadrunner!!

Est-ce que le contrôle douanier était plus agréable que le contrôle douanier aux frontières du Texas et du Mexique?

Bon retour!

Hiii Hiiiiiii!

Coy, l'original

Paul Arcand a dit…

Il a toujours beaucoup d'émotions dans vos textes. Ce qui les rends encore plus intéressant. J'ai presque hâte que vous retourné en vacances, question de relire ce magnifiques blogue.

Marcela a dit…

Wow, vous avez passé un très beau voyage! J'ai fait un voyage moi aussi cet été. Je suis allée en Californie. Ce n'est peut-être pas aussi impressionnant que votre voyage en Italie, mais c'est mieux que rien! J'espère que le décalage horaire ne vous a pas trop épuisé à votre retour!