mercredi 6 octobre 2010

Rayon de soleil


L’énergie a toujours été source de tracas pour l’humain. Depuis des centaines d’années, nous sommes à la recherche de forme d’énergie renouvelable, non-polluante, gratuite et durable. Le soleil est évidemment notre principal objectif, mais la technologie demeure légèrement hors de prix. Qu’à cela ne tienne, l’administration du gouvernement américain semble vouloir prendre le virage solaire!

L'administration du président américain Barack Obama a annoncé hier qu'elle avait l'intention de faire installer des panneaux solaires à la Maison-Blanche afin d'encourager les Américains à adopter ce mode de production d'énergie chez eux.

Deux panneaux seraient installés sur la résidence des présidents américains pour montrer aux concitoyens de M. Obama que cette énergie renouvelable fonctionne et est fiable. En son temps, le président démocrate Jimmy Carter (1977-1981) avait déjà fait installer des panneaux solaires à la Maison Blanche. Ils n'avaient toutefois pas résisté à son successeur républicain Ronald Reagan, un ultra-conservateur, qui avait demandé à ce qu'ils soient retirés!

Barack Obama a fait du développement des énergies renouvelables une des priorités de son mandat. En janvier, il avait annoncé que les Etats-Unis souhaitaient avoir réduit de 28% leurs émissions de gaz à effet de serre dès 2020, par rapport aux niveaux actuels.

Quelques heures après cette annonce, le ministre américain des Affaires intérieures, Ken Salazar, a indiqué que son ministère avait approuvé deux projets de centrales solaires dans le désert du sud de la Californie. Les autorités fédérales avaient gelé en 2008 ces projets des compagnies Tessera et Chevron, le temps d'évaluer leur impact environnemental, notamment sur une espèce rare de lézard. Les deux compagnies ont promis de mettre en place des programmes pour préserver la faune.

En apprenant la nouvelle, Stephen Harper aurait bu un verre de pétrole en se roulant dans les sables bitumineux tout en respirant des vapeurs de gaz de schiste!

Aucun commentaire: