mardi 9 septembre 2008

L’histoire des chips


Si vous êtes déjà allé à New York en voiture en provenance de Montréal, via l’autoroute 87, vous êtes surement passé par Saratoga Springs. Située à quelques kilomètres de la capitale de l’État Albany, cette ville est un arrêt obligatoire lors des mes voyages! En effet, on y retrouve un restaurant de déjeuner incroyable, le Golden Corral! Buffet à volonté pour moins de 10$, c’est un MUST! Mais il y a désormais une seconde raison de s’arrêter à Saratoga Springs : les chips!

C’est en effet à Saratoga Springs que furent inventées les patates chips. La municipalité abritait au milieu du XIXe siècle un restaurant appelé Moon's Lake Lodge, dont le chef était un Amérindien nommé George Crum. C'est là que, selon la petite histoire, les premières croustilles auraient vu le jour. Les détails sont flous toutefois.

Deux légendes entourent la découverte. Ce qui est sûr, c'est que George Crum était cuisinier dans ce restaurant du bord du lac. Un client, le commodore Cornelius Vanderbilt se serait plaint de ses frites qu'il jugeait trop grosses. Crum, aussi doué en cuisine que prompt en relations humaines, aurait décidé de lui donné une leçon en taillant très finement des tranches de patates et en les passant à la friteuse. Le client ne pouvait pas les enfourcher et était réduit à les manger avec ses doigts. Malheureusement pour Crum, la leçon a échoué: le client a adoré et les autres clients en ont demandé!!

La deuxième légende implique sa soeur Catherine Speck Wicks qui travaillait également au restaurant. Pendant qu'elle faisait frire des beignets, elle aurait accidentellement fait tomber une pelure de patate dans l'huile bouillante. George a goûté et apprécié le résultat. Il aurait décidé d'ajouter l'invention à son menu sous le nom de Saratoga Chips.

Peu importe l'origine, plus tard, dans son propre restaurant, Crum's House, George en a fait sa spécialité et déposait un panier des Saratoga Chips sur chaque table. Le créancier principal n'était nul autre que le commodore Vanderbilt!

George n'a jamais songé à faire enregistrer son invention, si bien qu'elle a été reprise par plusieurs entreprises entre 1908 et 1926 quand la Californienne Laura Scudder a pensé à les vendre dans des sacs en papier ciré. C'est à ce moment que les croustilles, dont les ventes annuelles atteignent 6 milliards US aux États-Unis, ont connu leur réel essor. À peu près au même moment, Herman Lay, un commis voyageur, vendait ses croustilles aux épiciers du Sud, d'Atlanta au Tennessee. On croit que c'est lui qui a inventé la première éplucheuse mécanique de pommes de terre! Voilà une histoire fort croustillante!

2 commentaires:

Anonyme a dit…

tey sur que sais de la que sa vien :O

Anonyme a dit…

AIGHT !