jeudi 11 novembre 2010

Les coquelicots se faneront


Depuis le 11 novembre 1919, les pays occidentaux ont l’habitude de souligner le Jour du souvenir en portant un petit coquelicot à la boutonnière pour commémorer la fin de la Première guerre mondiale. En écrivant le poème « Au champ d’honneur », John McCrae était loin de se douter qu’un incident diplomatique serait causé par la petite fleur rouge!

Le premier ministre britannique David Cameron, en visite en Chine, a rejeté mercredi une demande officielle chinoise d'enlever de sa boutonnière un coquelicot commémorant les soldats tués au combat, une fleur évoquant pour les Chinois les guerres de l'opium perdues au XIXe siècle!

Plutôt qu'un traditionnel coquelicot du champ d'honneur, les responsables chinois ont vu un pavot de l'humiliation, en référence aux guerres pour le contrôle de champ de pavot (poppy seeds). Les guerres de l'opium opposèrent la Chine de la dynastie des Qing, qui voulait interdire le commerce de l'opium sur son territoire, au Royaume-Uni.

Le quiproquo vient donc de la petite fleur rouge, symbole du Souvenir. Dans les pays du Commonwealth, il est d'usage d'accrocher sur sa poitrine un coquelicot de papier en commémoration des soldats morts ou blessés à la guerre. Le «poppy» se porte de fin octobre/début novembre jusqu'au 11 novembre, jour de l'Armistice, fin de la première guerre mondiale.

N’oubliez pas de prendre un petit moment de recueillement ce matin, à 11h, à la mémoire des anciens combattants.

3 commentaires:

Camille... a dit…

Je dormais à 11 heures, j'ai donc respecté la minute de silence.

Anonyme a dit…

The particular Panasonic Tx-p42x10 - Time period Review

Visit my web-site ... afterwards

Louise.... a dit…

Je ne puis ignorer ce Jour du Souvenir...Mon père est allé à la guerre (1939-45)....grâce à mon papa je fus sensibiliser à ce jour.....J'observerai cette 'Minute' de silence pour eux ces Militaires dotés d'un courage innouï....!