jeudi 1 octobre 2009

Manifestation sonore


La répression policière n’a plus aucune limite et rien ne les arrêtera pour empêcher les manifestations altermondialistes. Après les gaz poivre et lacrymogène, les coups de matraque et les canons à eau, les forces de l'ordre ont enrichi leur arsenal du canon à son, un système émettant un son strident si désagréable qu'il peut décourager tout rassemblement à proximité!

Alors qu'une conversation normale est évaluée à 60 décibels, des niveaux de 150 décibels peuvent être atteints avec cet appareil, dépassant largement le seuil de la douleur et avoisinant le bruit d'un avion au décollage.

Développé par l'armée américaine et testé en Irak, le canon à son a été utilisé pour la première fois contre des manifestants aux États-Unis la semaine dernière pour disperser des altermondialistes réunis en marge du G20 de Pittsburgh. Avec succès pour les policiers. Voyez une petite démonstration :





Selon les militaires, ce dispositif à ondes acoustiques de longue portée est à ranger dans la même catégorie que le Taser et les flash-ball, tous destinés à neutraliser les opposants avec la probabilité la plus faible possible d'entraîner des blessures ou la mort. Sans qu'il soit possible de les écarter complètement. Une exposition prolongée peut entraîner des dommages auditifs, mais aussi une sensation d'étouffement. D'autres effets, plus graves, ne sont pas encore clairement prouvés.

A Pittsburgh, ce risque n'était pas élevé, puisque le «canon à son» n'a pas été utilisé au maximum de sa puissance. En France, ces nouvelles technologies n'ont pas encore été utilisées, ni dans une situation de guerre, ni lors de manifestations. Mais elles ne sont pas totalement écartées. Un groupe de travail regroupant la police et l'armée a récemment été constitué pour évaluer les atouts et les dangers des armes acoustiques.

Si jamais le Canadien remporte le Coupe Stanley le printemps prochain, je propose aux policier de Montréal d’engager Pat Laprade et Valérie Castilloux et de tout simplement les faire jaser ensemble au centre-ville de Montréal. Le son devrait être assez puissant pour disperser la foule en quelques secondes ! Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!

1 commentaire:

Stéphanie a dit…

J'avais entendu parlé du canon à son. Ça semble fonctionner...
Pat + Val ... et si ce n'est pas suffisant il pourrait ajouter Gen ! Succès garantie :)